CNIL

Liberté enchainée = sécurité ? 3e Partie: Implications

Ceci est la dernière partie d'un texte que j'ai donc maintenant publié en 3 parties: "Principes", "Le progrès contre la liberté?", "Implications" (ce billet).

Lorsque l’on dénonce des atteintes aux libertés publiques, beaucoup trop de gens se drapent dans leur supposée innocence et affirment qu'ils n'ont rien à se reprocher.  L’histoire montre de façon continue que l’innocence n’existe que dans l’instant, car les pouvoirs, les moeurs et les normes évoluent très vite.  Plus nos libertés se réduiront, plus nous seront susceptibles d’avoir quelque chose à nous reprocher.  Plus nos libertés se réduisent, plus il est certain que nous deviendrons évetuelement tous des délinquants.  Le simple fait d'être délinquant justifiant la perte d'une partie encore plus grande de nos libertés civiques, nous n'aurons bientôt plus aucune liberté. Ce mécanisme est notamment décrit par Lawrence Lessig au sujet du "piratage".

Syndicate content