drm

Pestering against iTunes' DRM [en]

Even though I have warned her about DRM multiple times, my wife loves purchasing her music on iTunes and did so quite extensively for at least the past two years.  A week ago she calls me for help, as one her favorite's artist music cannot be read on her iTunes or iPod anymore.  Each times she tries, it ask for her iTunes music account password, seems to say that it validates it and then ask for her password again!

L'UMP attaque la liberté du net

Quelques lignes dans un article de 20 minutes ce matin me font peur, très peur. Un proche de Sarkozy aurait affirmé que les fournisseurs d'accès à Internet pourraient «filtrer le Net et refuser l'accès aux sites, aux éléments qui sont attentatoires aux droits d'auteur.» Voici encore une fois la pensée profonde de l'UMP qui s'exprime au détriement de la liberté et de la logique.

Cher Monsieur Pascal Nègre

J'ai lu et écouté avec beaucoup d'attention vos déclarations dans 20 Minutes et interview sur BFM mardi dernier. Vous y faites deux analogies pour justifier l'utilisation des DRM qui me paraissent plus que douteuses :

  • l'une en disant que les conducteurs choisissent au moment de l'achat d'une voiture de prendre un moteur essence ou diesel,
  • l'autre avec les consoles de jeux, en disant que les joueurs acceptent bien de ne pouvoir acheter des jeux que pour la console qu'ils ont achetés.

Vous y avancez également que le problème de la Fnac et de Virgin Mega est de pouvoir vendre aux possesseurs d'iPod.

Vidéos contre les DRM

Les vidéos contre les DRM fleurissent aujourd'hui... Si vous avez quelques minutes devant vous, allez les regarder, elles sont saisissantes :

DADVSI : La CMP crache son venin

Imaginez qu'à partir du moment où vous achetez une voiture, vous n'ayez plus le droit d'aller dans la station la plus proche, que seules celles portant le logo de votre fabriquant vous permettent alors de rouler. STOP ! Arrétez de réver, car vous ne revez pas ! C'est exactement ce qui est entrain d'arriver dans le monde numérique.

55 ammendements découverts à la dernière minute, les députés/sénateurs PS, Verts et PC quittent la commission mixte parlementaire chargée de trouver un compromis entre le sénat et l'assemblée dans le cas d'une procédure dite d'urgence. Deux heures plus tard, cette erreur de nos institutions pond un texte qui renvoi la validation de l'interropérabilité à un groupuscule des sages, nième "Autoritée de régulation" française. Leur mission sera de veiller a ce que les industriels jouent le jeu de l'interropérabilité. Ils disposeront de moyens de sanction, mais attention, seules les entreprises pourront porter plainte, il ne seront pas controlé démocratiquement, et il pourrons décider tous seul des plaintes qu'il jugeront recevable. J'imagine que cela exclu les associations de consommateurs...

DADVSI: 12 députés UMP prennent la défense de l'interropérabilité

La loi DADVSI va passer en comission mixte parlementaire (CMP), dernière étape pour cette loi avant le conseil constitutionel, dans quelques jours. C'est une étape cruciale après le revert du sénat sur l'interropérabilité par rapport au texte tel qu'il était sorti de l'assemblée nationale.

Richard Cazenave, ainsi que 12 autres députés UMP, viennent d'envoyer une lettre ouverte à Bernard Accoyer en prenant fait et cause pour l'interropérabilité et le droit à la décompilation. Elle cite la position de l'UFC que choisir ainsi que celle de Gilles Gravier, CTS chez Sun.

Je regrette cependant le soutient à l'article Vivendi Universal de ces même députés. Il faut noter qu'aucun de ces douzes députés [...]

Syndicate content