europe

French Parliament on NYT - UK business report on migration to Ubuntu

Great blog entry in the New-York times:

"If the French National Assembly gets its way, the open-source Linux operating system will take over the governments of Europe, seizing on a weak economy to displace Windows."

"Paquet Telecom" et "Création et Internet": attaques en règles

Alors que le parlement européèn travaille sur un "Paquet Telecom" qui semble faire la part belle aux lobbies de la diffusion des médias, le parlement français se prépare à recevoir une loi intitulée "Création et Internet". Beaucoup de similitudes dans ces deux projets, tant en terme de restriction des libertées individuelles qu'en terme de désuétude du mode de pensé (cf mon précédent billet sur le filtrage de l'internet).  

Pétition pour un Parlement Européen ouvert numériquement

A partir d'une proposition originale de Jean-Sébastien Lebacq que j'ai légèrement modifiée voici un email que j'ai envoyé à une grande partie de mon carnet d'adresse :

Depuis la tentative d'introduire les brevets logiciels au niveau européen (rejeté par le PE qui n'avait jamais eu un tel lobbying citoyen pour s'opposer à celui des grands boîtes), je crois que je n'ai plus interpellé autant de monde d'un coup. Quoiqu'il en soit, je veux vous expliquer en quoi consiste la pétition suivante et pourquoi elle me tient à cœur :

Tant que rien n'entre ou ne sort de notre ordinateur, les choix logiciels relèvent légitimement de la liberté individuelle. Mais à partir du moment où il y a transfert de données, alors les choix des uns et des autres sont interdépendants, car il faut pouvoir lire les données reçues.

RFID : les conclusions de l'enquête publique

Vous vous souvenez peut-être de mon billet RFID : que voulez vous que l'on sache de vous ? Après avoir obtenu que la consultation soit ouverte à tous et traduite en plusieurs langues (la traduction française ne leur ayant pas couté cher), les conclusions de l'enquête sont enfin publiées. Vous les trouverez ci joint en français, mais pour ceux qui sont préssés, voici un petit extrait du chapitre 3.2 qui fait plaisir à lire…

Après DADVSI, voici IPRED2

Un petit article trouvé aujourd'hui m'apprend que l'Europe se mettrait elle aussi à vouloir sanctionner l'utilisation des logiciels peer-to-peer, sous pretexte de renforcer les droits de la propriété intellectuelle, dans un projet de directive nommé IPRED2 pour „Directive du Parlement européen et du Conseil relative aux mesures pénales visant à assurer le respect des droits de propriété intellectuelle“.

Pour ou contre le brevet logiciel ?

Voici un assemblage de ce que j'ai pu répondre à une personne demandant pourquoi être pour ou contre la brevetabilité des logiciels.

RFID : Que voulez vous que l'on sache de vous ?

La Commission Européenne à ouvert une consultation publique sur l'utilisation de la technologie RFID (Radio Frequency Identification / Identification par fréquence radio). Malheureusement, le questionnaire de la consultation n'est disponible qu'en anglais.

Je crois que vu les enjeux (que l'on comprend vite en lisant le questionnaire) que pourrait avoir cette technologie sur nos libertés individuelles exigent qu'un maximum d'entre nous réponde à cette consultation qui semble être très orientée aux professionnels du secteur. Afin que nos chers concitoyens concernés, mais néanmoins anglophobes, puissent participer à la consultation, une tentative de traduction du questionnaire est en ligne. Les traducteurs de tout poils sont les bienvenus pour l'améliorer !

Une taxe d'équilibrage social ?

Replaçons le bien être de l'Homme au plus haut de nos préocupations en régulant les échanges entre pays de façon proportionnée par les écarts sociaux. En ces heures de débats sur le futur de l'europe, j'ai, je ne sait pourquoi, un petit truc qui s'est mis à trotter dans ma tête.

La directive sur les brevets est enterrée

Hier, un peu avant d'apprendre que Londres organiserait les JO en 2012, nous apprenions que la directive sur les brevets logiciels était rejetée par le parlement européen en seconde lecture par 648 voix contre 18 et 14 abstentions. Mardi, une dépèche AFP nous aprenait en fait que les pro-brevets, de peur de voir des ammendements plus contraignants que l'abscence de directive passer, allaient finalement voter le rejet de la directive.

Appels à une assemblée Constituante

Un certain nombre de collectifs appelent, après la victoire du non, à la mise en oeuvre d'une assemblée qui aurait pour mission de nous proposer une nouvelle constitution correspondant mieux à nos attentes de citoyens. Ne serait-ce pas là une bonne façon de sortir de la crise actuelle par le haut ? Je vous invite à aller lire les pétitions présentes sur les sites suivants :

Syndicate content