économie

Suppressions de postes et développement durable

Depuis quelques temps les annonces de restructurations importantes chez des acteurs majeurs de l'informatique se multiplient. Cela à commencé par Intel (6000 postes), et Microsoft (5000). Loin de blâmer uniquement la récession économique, ces deux géants montrent du doigt un nivellement par le bas du secteur lié à l'arrivée d'une nouvelle race d'ordinateurs: les netbooks.

Une taxe d'équilibrage social ?

Replaçons le bien être de l'Homme au plus haut de nos préocupations en régulant les échanges entre pays de façon proportionnée par les écarts sociaux. En ces heures de débats sur le futur de l'europe, j'ai, je ne sait pourquoi, un petit truc qui s'est mis à trotter dans ma tête.

Syndicate content